Le par Maud

Il est parfois difficile pour les futures ou jeunes mamans et papas de s’y retrouver dans les différentes couches lavables bio. Dans une couche pour bébé il y a deux aspects : l’extérieur qui assure l’imperméabilité l’intérieur qui absorbe Dans le cas des couches lavables ces parties peuvent être séparées ou non. Attention à la subtilité de langage dans la cas des lavables, ce qu’on nomme couche est en fait la partie absorbante. L’ extérieur est appelé culotte de protection. Pour augmenter le pouvoir absorbant on peut ajouter des inserts. Ils sont parfois fournis avec la couche. Pour des raisons de cout, certains modèles sont proposés en taille unique. C’est généralement des pressions qui assurent le réglage de la taille. ——————————————————————————————————————————————— Il y a 3…

Le par Maud

Dès la sortie de la maternité j’ai opté pour les couches et lingettes lavables. Quelques années auparavant j’avais modifié mes habitudes pour réduire mes déchets, c’était pour moi impensable de remplir à nouveau la poubelle de la salle de bain avec des couches jetables. Vous l’aurez compris ma  motivation principale c’était la protection de l’environnement. En cherchant de l’information j’ai trouvé  d’autres bonnes  raisons  : savoir exactement ce que je mettais sur la peau de mon bébé promouvoir une alternative économique participer au développement d’entreprises locales Après bientôt un an d’utilisation je reste enthousiaste, c’est évidement consommateur de temps et d’énergie mais c’est surtout une grande satisfaction d’agir quotidiennement en respectant mes convictions.

Le par Maud

Depuis plus de 5 000 ans, le coton est connu comme la fibre textile la plus importante dans le monde, couvrant 50 % des besoins de fabrication textile. Nous savons également que la production du coton est aussi la plus polluante. Depuis quelques années, l’agriculture change afin de proposer une culture du coton saine et sans produit chimique.  Cette vidéo vous fera découvrir l’émergence de la culture bio du coton.

Le par Maud

D’où vient ce nom SEKEM? Il provient tout simplement d’un hiéroglyphe qui signifie la Vitalité. C’est exactement ce que représente aujourd’hui la ferme SEKEM. La ferme SEKEM est à l’origine une entreprise familiale des années 70. Elle a été créée par le Docteur Ibrahim Abouleih, d’origine égyptienne. La ferme SEKEM s’est développée dans le désert d’Egypte où peu de personnes auraient parié y faire pousser quelques plantes ou légumes. Lorsque le docteur constate que l’agriculture égyptienne est ravagée , il décide à ce moment là de revenir dans son pays. Sa volonté est d’aider son peuple d’origine. De formation biochimiste et pharmacologiste, il décide d’apprendre l’agriculture biodynamique pour réaliser son projet avec la ferme SEKEM. Très rapidement, la société se développe et il y greffe différents projets. Ses…

Le par Maud

L’association Max Havelaar a été initiée suite à la constatation des différents déséquilibres de notre commerce actuel au niveau mondial. Vous découvrirez dans l’article ci-joint les objectifs de cette association, bien présente en Europe et ses différentes actions. http://fr.redaction.tv/consommation/distribution/max-havelaar.xhtml

Le par Maud

BamBinou a rencontré 5 beaux bébés de 6 mois, filles et garçons ainsi que leur maman. Toutes les 5 allaitent leur bébé avec pour 2 d’entre elles une introduction aux aliments solides le midi et le soir. Cette rencontre avait pour objectif de tester les couches jetables biodégradables Naturae. Après un petit repas fort sympathique, les mamans sont reparties avec des couches qu’elles vont utiliser à des moments différents de la journée et la nuit pour ensuite donner leur avis. BamBinou a expliqué aux mamans les 2 raisons principales du choix de ces couches jetables. Naturae est la seule qui communique intégralement sur tous les composants de sa couche et de plus la marque garantit un véritable respect de l’environnement. Le mode de fabrication de…